esclavage et lutte pour la liberté
L’esclavage
et les traites négrières


L’esclavage existe depuis au moins 6 000 ans et a été pratiqué par de nombreuses sociétés, sur tous les continents. Dans l’esclavage à des fins domestiques, l’esclave est utilisé comme serviteur ou comme concubine, dans l’esclavage « commercial » il devient une force de production créant des richesses pour autrui. Ces deux formes d’esclavage peuvent être pratiquées simultanément au sein d’une même société.

La traite négrière est l’enlèvement et le commerce des Noirs d’Afrique, suivie de leur déportation vers des destinations où ces hommes, femmes et enfants sont réduits en esclavage.

Trois type de traites négrières

– la traite intérieure africaine : alimentée par les razzias et les guerres entre Etats, elle a fournit de tous temps des domestiques, porteurs, ouvriers agricoles. Le nombre de victimes ne peut être estimé en l’absence de sources écrites mais il est considérable (plusieurs dizaines de millions).

– la traite musulmane, du 7e au 20e siècle : traite orientale à destination de la péninsule arabique et traite transsaharienne à destination de l’Afrique du Nord et du Moyen Orient. Elle fit de 8 à 12 millions de victimes.

– la traite atlantique, organisée par les Européens du 16e au 19e siècle, à destination des Antilles, d’Amérique et des îles de l’Océan Indien. Elle fit plus de 12 millions de victimes.