Le Voyage à Nantes
Nantes.Tourisme
Estuaire
Les Tables de Nantes
Les Machines de l’île
Château des ducs de Bretagne
Mémorial de l’abolition de l’esclavage

Actualité Exposition OBIA 10 Mai 2015

Nicola Lo Calzo

Parvis du Mémorial de l’abolition de l’esclavage du 10 mai au 30 septembre 2015

Dans la région des Guyanes, sont installés depuis le 18e siècle des peuples de marrons. Le « marron », c’est-à-dire l’esclave qui a fui la plantation, mot peu familier dans la langue française, décrit une réalité qui fut au cœur des résistances à l’esclavage colonial.

Aujourd’hui, les peuples issus du marronage, par leurs langues, leurs rituels, leurs pratiques culturelles, et leurs savoirs, témoignent de leur capacité à avoir su préserver une culture de résistance.

À travers la série photographique Obia, le photographe Nicola Lo Calzo explore les relations entre les pratiques religieuses et la politique d’acculturation menée en Guyane française. La série Obia s’inscrit dans le projet au long cours Cham consacré aux mémoires vivantes de la traite et de l’esclavage pour lequel Nicola Lo Calzo est allé au Togo, au Bénin, au Sénégal, au Ghana, en Guadeloupe, en Haïti, en Louisiane et dans le Mississipi, en Guyane française, au Surinam, et se rendra à Cuba et d’autres lieux emblématiques de cette mémoire vivante.

Sa photographie est à une intersection singulière entre photographie documentaire et photographie dite « plasticienne ». Son travail a été exposé à de nombreuse reprises notamment aux Rencontres d’Arles, au Musée des Confluences, à la Bibliothèque Nationale de France ou au Tropenmuseum à Amsterdam.

Partager
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter
Le mémorial dans la ville

Découvrez les acteurs du tissu associtatif nantais
Vous êtes
professionnel,
journaliste
ou enseignant ?

Découvrez des ressources spécifiques mise à votre disposition dans la section dédiée.
Infos pratiques

Comment s’y rendre ? Quelles sont les horaires d’ouverture ?