événements
événements en 2013


Colloque international
Les armes miraculeuses

21 et 22 mai 2013
Théâtre Claude Lévi-Strauss
musée du quai Branly

Paroles, chants, poésie, littérature, rites et mémoires.
Les héritages vivants issus des mondes de l’esclavage.

Organisé par le Département de la Recherche et de l’Enseignement du musée du quai Branly et Françoise Vergès, Mémorial de l’abolition de l’esclavage de Nantes avec le soutien du Ministère des outre-mer et du ministère de la Culture et de la Communication en lien avec le Comité pour la Mémoire et l’Histoire de l’Esclavage (CPMHE)

> Télécharger le programme

Exposition « DIX femmes puissantes »

Portraits de femmes en lutte contre l’esclavage colonial
Du 10 mai au 15 septembre 2013

Inauguration le 10 mai à 17h30 dans le cadre de la cérémonie officielle de la Journée nationale des mémoires de la traite négrière, de l’esclavage et de leur abolition

portrait Sojourner TruthÀ l’occasion du 10 mai, Journée nationale des mémoires de la traite négrière, de l’esclavage et de leur abolition, le Mémorial de l’abolition de l’esclavage rend hommage à dix femmes ayant lutté contre l’esclavage colonial. Ces portraits sont loin de résumer les vies des millions de femmes réduites en esclavage qui ont participé aux résistances et ont contribué à la survie de leur groupe et de la société toute entière.
Toutes, grâce à leurs savoirs, leur courage, et leur détermination sont restées des « femmes courage », des « femmes debout ».

En visite libre, sans réservation, ouvert tous les jours.
Parvis du Mémorial de l’abolition de l’esclavage.

> Télécharger le catalogue de l’exposition (français, PDF)


rencontres internationales du mémorial
Une architecture de la mémoire
7 et 8 juin 2013

Auditorium de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Nantes

Les Rencontres internationales du Mémorial de l’abolition de l’esclavage réunissent cette année des architectes et des artistes qui ont conçu et réalisé des mémoriaux qui portent un double message : « Souviens-toi » et « Agis pour que cela ne se reproduise plus ».

Cette architecture de la mémoire vise à inscrire symboliquement un crime dans l’espace public et à faire réfléchir collectivement à des questions difficiles : comment le crime a-t-il été possible ? Quelle est notre responsabilité ? Comment éviter que le mémorial ne devienne un espace de rituels figés ?

Krzysztof Wodiczko et Julian Bonder (Mémorial de l’abolition de l’esclavage, Nantes), Janina Masojada et Andrew Makin (Constitution Hill, Johannesbourg), Jacques Fredj (Mémorial de la Shoah, Paris), Thierry L’Etang et Pascal Berthelot (Centre Caribéen d’Expression de Mémoires de la Traite et de l’Esclavage), Sylvie Glissant et Loïc Cery (Mémorial Virtuel de l’Institut du Tout Monde), Crispin Grégoire (Mémorial permanent en hommage aux victimes de l’esclavage et de la traite transatlantique au siège de l’ONU à Nex York),  Laurent Valère (Mémorial Cap 110, Martinique), Serge Romana (Mémorial itinérant des Noms de l’abolition – CM98, France), Joël Pham (www.travailleurs-indochinois.org), Anne Thomas (Projet Stolpersteine de l’artiste Günter Demnig), Nicola Lo Calzo (CHAM, mémoire et héritage de la traite et de l’esclavage), Lam Lê (Công Binh, la longue nuit indochinoise), et Jochen Gerz (Le Monument Invisible, Allemagne), nous feront part du processus de création qui les a amenés de l’idée d’un mémorial sur l’esclavage, la Shoah, l’Apartheid, la colonisation, à sa forme finale.

Vendredi 7 juin de 14h à 18h & samedi 8 juin de 10h à 17h15
Auditorium de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Nantes.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Projection du film Công Binh, la longue nuit indochinoise, de Lam Lê, en sa présence samedi 8 juin à 18h au cinéma Le Katorza
Tarif plein : 6,20 €
Tarif réduit : 5,20 € (étudiants, demandeurs d’emploi et allocataires RSA, -18 ans,  +60 ans, détenteurs Carte blanche, Carte Atelier des Initiatives, Carte Cinéville Ciné-Liberté)

> Télécharger le programme (Français, PDF)

Direction scientifique : Françoise Vergès, Expert chargée de mission pour le Mémorial de l’abolition de l’esclavage, et Marie-Hélène Jouzeau, Conservatrice en Chef du patrimoine, Direction du Patrimoine et de l’Archéologie, Ville de Nantes.